Portrait de Maxime Jousse. 

Avec M.Wegelin, F. Thybaud et T. Carugati – VdeV Sports 2016

Pourquoi avez-vous choisi le sport automobile ? Pour vous, course automobile rime avec …?

« Le sport automobile est avant tout une passion familiale. Mon père l’a toujours pratiqué, mais en tant qu’amateur, il n’a jamais eu la chance d’accéder à un plus haut niveau étant jeune.
Depuis tout petit, mon grand frère, Julien, et moi sommes sur les circuits. A
lors, nous avons très vite demandé à faire du karting, j’avais 7 ans la première fois. J’ai adoré ça et j’en ai redemandé… 

Pour moi, la course automobile rime avec adrénaline. C’est une drogue, cela vous procure des sensations uniques qu’on ne retrouve nul part ailleurs. « 

Sur quelle monture roulez-vous ? Pourquoi celle-ci et qu’appréciez vous ?

« En VdeV Endurance Séries, c’est une affaire d’équipage. En 2012, je fais la rencontre de Franck Thybaud, on devient équipier puis ami. J’essaye de lui apprendre au maximum et de le tirer vers le haut.
Je roule donc sur les mêmes voitures que lui.

Depuis l’année dernière, c’est une Renault Sport RS0.1. Cette voiture est performante et bien équilibrée, avec pas mal d’appuis aérodynamiques, cela me rappelle un peu mes années en monoplace. Mais cette année, je roulerai sûrement sur une deuxième auto, très sympa également, surprise !« 

Quels sont vos objectifs pour cette nouvelle saison 2017 ?

« La saison s’annonce plutôt bien, je vais participer à plusieurs championnats. Le sport automobile français se porte très mal, alors je roule à l’étranger depuis 2016, il n’y pas de championnats professionnels en France vous savez…

Je vais donc rouler en Chine, et en Europe. On en saura bientôt plus, mais je serai encore présent avec mes amis du VdeV assurément, c’est le seul championnat en France qui offre un tel plateau GT3 et LMP3 !

Après, l’objectif en VdeV sera d’apporter un maximum à l’équipe et de faire gagner les 2 voitures engagées. Je ne ferai pas toutes les courses, alors pas d’objectifs au général pour moi. »

Quelques mots sur le team AB Sport Auto ?

« J’ai découvert l’équipe en 2012, en fait j’ai débuté au volant d’une GT avec AB Sport Auto. Bruno Abric est un homme d’expériences, et d’une gentillesse rare en Sport auto.
C’est un vrai plaisir de travailler avec tout le monde, les gars font bien le job, et l’ambiance est au top !« 

Entretien Février 2017 –  AB Sport Auto / L.L